Athlétisme

Sport paralympique parmi les plus populaires, l’athlétisme fut l’un des premiers sports à être intégré au programme des Jeux Paralympiques à Rome en 1960. Il regroupe le plus grand nombre d’athlètes et d’épreuves : les courses sur piste à l’exception des courses de haies, les sauts à l’exception de la perche, les lancers à l’exception du marteau, et enfin, les courses sur route du 10 Km au marathon.

Capacités développées

Fonction cardio-vasculaire et respiratoire • Coordination motrice et équilibre du tronc • Force musculaire et vitesse

Pratique

Il existe deux types de pratique de l’athlétisme Handisport :

  • La pratique debout concerne tous les sportifs en capacité de courir debout (pouvant nécessiter l’usage de prothèses).

  • La pratique en fauteuil pour toutes les personnes qui, en raison de leur déficience physique, ne peuvent courir debout. À noter, les lancers se font à partir de chaise de lancer.

  • HANDICAP DES PARTICIPANTS
    Paraplégiques, tétraplégiques et assimilés : pratique en fauteuil roulant

  • Amputés et assimilés : en fonction du niveau et du nombre d’amputations, pratique debout

  • Malvoyants et non-voyants : accompagnés d’un guide ou non

  • Paralysés cérébraux : en fonction du degré du handicap, pratique debout ou en fauteuil roulant

  • Personnes de petite taille : lancers uniquement

  • Sourds

Classification

À l’instar des catégories d’âge (poussins, benjamins…) ou de poids (moins de 70 Kg, lourds, etc.), les sportifs en situation de handicap sont placés dans des classes, lorsqu’ils y sont éligibles en présentant le handicap minimum.

  • F pour Field, le terrain en anglais, désigne les lancers.
  • T pour Track, la piste, désigne les courses.
  • Le premier chiffre représente la famille de handicap et le second, son degré : plus le second chiffre est petit, plus le handicap est important.
  • T/F 11-13 : déficiences visuelles
  • T/F 20 : déficiences intellectuelles Fédération Française du Sport Adapté
  • T/F 31-34 : déficiences d’origine cérébrale (courses et lancers en fauteuil)
  • T/F 35-38 : déficiences d’origine cérébrale (courses et lancers debout)
  • T/F 40-41 : personnes de petite taille
  • T/F 42-47 : amputations ou assimilées
  • T 51-54 : personnes atteintes de la moelle épinière et assimilées (courses fauteuils)
  • F 51-57 : personnes atteintes de la moelle épinière et assimilées (lancers assis)
  • T/F 60 : déficiences auditives

À savoir Depuis le 1er janvier 2018, il existe de nouvelles categories pour les athletes amputés de membre(s) inférieur(s) et appareillés : T/61 à T/F64.

Règlement

L’athlétisme offre une grande variété de compétitions et le plus grand nombre d’épreuves :

  • Courses sur piste : sprint (100 m, 200 m, 400 m), courses de moyennes distances (800 m, 1 500 m), course de longues distances (5 000 m, 10 000 m) et courses de relais (4 x 100 m)
  • Courses sur route : marathon, semi-marathon, 10 Km
  • Sauts : saut en hauteur, saut en longueur
  • Lancers : disque, poids, massue, javelot
    Par rapport à l’athlétisme valide, quelques adaptations sont nécessaires pour permettre l’accès à ce sport au plus grand nombre. Elles concernent principalement :
  • les épreuves “guidées” des déficients visuels
  • les courses et les lancers en fauteuil roulant
  • le poids des engins de lancer

​Compétitions régionales

La commission confie au référent régional la mise en place de compétitions régionales ou interrégionales. Une intégration au sein des compétitions de la FFA est également possible.

Compétitions nationales

Les classements se font à la table de cotation internationale en vigueur. Tous les documents relatifs aux différents championnats sont publiés chaque année sur le site de la commission.

Championnats de france

Indoor • Cross • Route • Interclubs • Open

Challenge national des jeunes athlètes

Adaptée aux jeunes athlètes des catégories moins de 20 ans (classification Jeunes), cette animation sportive permet aux athlètes, debout ou en fauteuil, n’ayant jamais participé à un Championnat de France, d’exprimer plusieurs aptitudes propres à nos disciplines : courses, sauts, lancers. Chaque comité peut proposer ainsi, d’octobre à avril, des activités sur une demi journée ou sur une journée pour les athlètes débutants.
Ce challenge vient compléter l’offre de pratique sur le territoire. Les meilleurs athlètes (– 18 ans) seront invités à la finale du Challenge organisée lors du Grand Prix World Para Athletics de Paris.

Stages

Stages espoirs

Sur convocation, stages organisés durant les vacances scolaires de la Toussaint et de Pâques.

Perfectionnement

La commission organise 2 ou 3 stages de perfectionnement par an. Ces stages permettent de progresser dans de bonnes conditions avec un matériel adapté.

Haut niveau

Sur convocation, stages réservés aux athlètes des collectifs France et Relève..

Matériel & Sécurité

Handicaps physiques

Fauteuil

La pratique de l’athlétisme “en fauteuil” nécessite l’acquisition d’un matériel spécifique (cadre rigide monté sur trois roues) et accessoires : casque et gants renforcés.

Debout
La pratique des athlètes amputés de membres inférieurs nécessite l’utilisation de prothèses spécifiques à restitution d’énergie en matériaux composites : fibre de carbone, aramide, kevlar…

À savoir La Commission peut prêter ou recommander du matériel adapté aux participants en fonction de leurs pratiques : courses en fauteuil, lancers assis, courses et sauts appareillés…

Contacts & infos

Commission sportive
Directeur sportif : Julien HÉRICOURT
Tél. 01 40 31 45 39 • athletisme@handisport.org
www.athletisme-handisport.org
Athlétisme Handisport
@AthleHandisport

Fédérations homologues

Fédération Française d’Athlétisme : www.athle.org
Fédération internationale : www.paralympic.org/athletics

Retrouvez le calendrier de votre discipline événements, compétitions, infos, résultats… calendrier.handisport.org