Haltérophilie

Capacités développées

  • Musculature du haut du corps
  • Coordination motrice
  • Connaissance de soi

Sport individuel de force, adapté de l’haltérophilie valide, l’objectif en compétition est de soulever la charge maximale en développé couché. En loisir, cette activité consiste à réaliser des mouvements à résistance légère afin d’entretenir son capital musculaire.

Pratique

L’haltérophilie handisport se limite à la pratique du développé couché. Deux types de mouvement coexistent malgré tout :

  •  le mouvement handisport : uniquement pratiqué en France, la barre est placée sur des supports latéraux et soulevée à 2,5 cm au-dessus de la poitrine.
  •  le mouvement IPC paralympique : s’apparente au mouvement pratiqué par les valides. Seul le banc est spécifique pour offrir plus de stabilité aux haltérophiles handicapés de membres inférieurs.

En loisir et en compétitions nationales, l’haltérophilie est ouverte à tout handicap. La compétition internationale est réservée au handicap physique uniquement.

Classification

En loisir et en compétition nationale, la discipline est ouverte à tous les types de handicaps, divisés ensuite par catégorie de poids et de sexe. À l’international, seuls les sportifs ayant une atteinte des membres inférieurs sont éligibles.

Règlement

En compétition, le règlement s’appuie sur le règlement valide avec quelques adaptations :

  •  Allongé sur un banc, l’haltérophile accroche la barre avec ses mains et dispose de 3 essais pour soulever la charge.
  •  Pour valider un essai, l’haltérophile doit saisir la barre, la descendre et l’immobiliser au contact de la poitrine, puis la repousser de façon rectiligne et continu (sans redescendre) jusqu’à l’extension complète des bras.
  •  Sur les compétitions jeunes, une épreuve technique est mise en place pour les moins de 16 ans.
  •  Pour l’équité sportive, les haltérophiles sont répartis par sexe et par catégorie de poids.

À savoir Le règlement officiel est disponible auprès de la commission sportive.

Compétitions régionales

Au vu du faible nombre de licenciés par région, seules les régions Ile-de-France et Hauts-de-France organisent des compétitions à l’échelle de leurs territoires respectifs. Cependant, des compétitions inter régionales sont à l’étude. Renseignements auprès de votre comité régional ou de la commission fédérale.

Compétitions nationales

Handicaps physiques

Championnat national de developpé couché

  •  Tous les handicaps peuvent participer. Prérequis : présenter un certificat médical stipulant un éventuel flexum de coude et/ou de genoux.
  •  Podiums décernés par catégorie de poids. Des regroupements de catégories peuvent être effectués selon le nombres d’athlètes inscrits.
  •  Classements individuels (senior hommes et femmes, espoirs moins de 20 ans) et par équipe de 3 athlètes.

Tous handicaps

Criterium national d’hiver michel allorge

  •  Tous les handicaps peuvent participer. Prérequis : présenter un certificat médical stipulant un éventuel flexum de coude et/ou de genoux.
  •  Podiums décernés par catégorie de poids. Des regroupements de catégories peuvent être effectués selon le nombres d’athlètes inscrits.
  •  Classements individuels (senior hommes et femmes, espoirs moins de 20 ans) et par équipe de 3 athlètes.

Stage

Stage de détection Jeunes à potentiel : concerne les athlètes pouvant rejoindre le groupe France (potentiel de progression) sur sélection de la commission fédérale, maximum 6 athlètes.

Matériel & sécurité

La pratique de cette discipline nécessite de disposer d’un banc spécial permettant de garantir un bon équilibre allongé de l’athlète. Le coût d’un équipement : banc, barre, disques est d’environ 3 000 euros. Ajouter à cela des appareils de musculation adaptés au travail spécifique recherché des muscles des membres supérieurs sollicités par notre discipline.

À savoir Fournisseur de matériel d’haltérophilie, de force athlétique et de musculation le plus connu en France : les Établissements Pallini.

Recommandations

L’accomplissement d’une performance en haltérophilie résulte de la réalisation d’exercices visant à accroitre la force musculaire. Ainsi, la pratique de cette activité doit être encadrée par des personnes compétentes et un certificat médical délivré par un médecin.

  •  Le pratiquant doit toujours être accompagné d’un assistant (parade) qui se positionne derrière lui pour le seconder en cas de problème.
  •  Un échauffement complet du haut du corps est nécessaire pour palier à tout risque de blessure musculaire ou articulaire.

Contacts & infos

Commission sportive

Directeur sportif : Barbara MEYER
Tél. 06 11 37 03 30 // halterophilie@handisport.org
 http://halterophilie-handisport.fr

Fédération homologue

Fédération Française d’Haltérophilie : www.ffhmfac.fr

Infos, résultats et plus
Le calendrier
https://calendrier.handisport.org