Goalball

Capacités développées

  • Perception (ouïe)
  • Vitesse de réaction (plongeon + relance)
  • Anticipation
  • Orientation spatiale (toucher)
  • Représentation spatiale
  • Tonicité
  • Motricité
  • Force
  • Vitesse

Le Goaball est un sport collectif d’opposition destiné aux personnes déficientes visuelles et ouverts aux valides.

Pratique

Handicap visuel

Le Goalball, discipline paralympique, très bien représenté au niveau international, est en phase de développement en France. L’objectif est de marquer un but à l’adversaire en lançant un ballon sonore à la main au ras du sol ou avec des rebonds en respectant les règles. Chaque équipe est composée de trois joueurs qui sont en alternance attaquants puis défenseurs. En compétition internationale, l’effectif maximal est de 6 joueurs.

Classification

En compétition, les déficients visuels portent un masque opaque pour être en situation de pratique similaire aux nonvoyants. Conformément à la règlementation de classification de la Fédération Internationale des Sports pour Aveugles (IBSA), trois catégories sont determinées :

  •  B1 : Pas de perception lumineuse ou incapacité de reconnaître une forme
  •  B2 : Acuité visuelle ne dépassant pas 1/30e après correction ou champ visuel ne dépassant pas 5 dégrés
  •  B3 : Acuité visuelle ne dépassant pas 1/10e après correction ou champ visuel ne dépassant pas 20 degrés
  •  Mode de classification : demande de certificat médical ophtalmologique à un ophtalmologiste.

Règlement

  •  Le jeu consiste à lancer un ballon pour inscrire un but. Les joueurs adverses en position d’attente, debout ou à genoux sans qu’une partie supérieure du corps ne touche le sol, attendent le tir de l’attaquant pour pouvoir déclencher leur position de défense, très souvent caractérisée par un plongeon pour faire opposition à la balle. Une fois le ballon maîtrisé, l’équipe défensive devient attaquante et dispose de temps contraint pour relancer le ballon.

Spécificité de terrain :

  •  Les dimensions du terrain sont de 9 x 18 mètres
  •  Chaque équipe voit sa moitié de terrain subdivisée en trois parties égales. Ces trois zones occupent chacune la largeur du terrain. La première qui se trouve près des buts et avance jusqu’à 3 mètres vers la ligne centrale est appelée zone d’équipe. La deuxième appelée zone de tir prend les 3 mètres suivants la zone d’équipe. Enfin, la zone neutre, est la troisième partie restant (3 mètres) allant de la zone de tir à la ligne centrale.
  •  Toutes ces zones sont délimitées par des lignes. Toute ligne sur le terrain doit être décelable tactilement c’est-à-dire qu’une ficelle est fixée sous du ruban adhésif au centre de chaque ligne pour pouvoir être détectée par les joueurs.
  •  Cette détection n’a pas qu’une utilité de repérage et de guidage, mais correspond au respect de certaines règles.
  •  Par exemple, un joueur ne peut défendre le ballon que dans sa zone d’équipe (au premier contact avec la balle), un tireur doit obligatoirement faire rebondir le ballon dans la zone de tir (6 premiers mètres) avant d’aller chez l’adversaire (toucher obligatoirement la zone neutre), un défenseur pourra être sanctionné s’il ne fait rien pour empêcher le retour du ballon dans la zone neutre, etc.

Compétitions régionales

Certains comités handisport proposent des journées ou stages de découverte et d’initiation, incluant des rencontres amicales. Renseignements auprès de vos comités régionaux et départementaux, ou auprès du contact national de la discipline.

À savoir Création d’un pôle espoir DV en octobre 2017 à Loos, près de Lille, avec 2 entraînements par semaine.

Compétition nationale

Début du championnat national et la coupe de France cette saison 2017-2018. Renseignements auprès du contact national de la discipline.

Matériel & sécurité

  •  Équipement individuel : genouillères, coudières, masque opaque, coquille ou plastron et casque en cas de maladie ophtalmologique le nécessitant. Le port de ces protections corporelles est conseillé pour amortir les impacts de la balle et les plongeons.
  •  2 buts d’une largeur de 9 mètres et d’une hauteur de 1,30 m
  •  Un ballon sonore contenant des grenailles de fer (circonférence 76 cm / poids 1 250 g).
  •  Un ballon sonore pour les jeunes U16 (poids 500 g)

À savoir 2 kits de matériel de Goalball (initiation et compétition) ont été créés en partenariat avec Idemasport : www.idemasport.com
Renseignements auprès du contact national de la discipline.

 Nouveauté / Fiche technique : Comment fabriquer soi-même une zone de défense de Goalball ?
À télécharger sur www.handisport.org : rubrique Sports / Goalball / Matériel.

Contacts & infos

Contact national : Charly SIMO
Tél. 06 14 44 47 51 // c.simo@handisport.org
Facebook : goalball France

Fédération homologue

Fédération internationale : www.ibsasport.org

Infos, résultats et plus
Le calendrier
https://calendrier.handisport.org